• Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page

Peinture à l'huile sur toile

longueur 146 - largeur 115

"Le poids  des mots"

François-GILBERT_-_il_est_où_mon_pola.jp

Peinture à l'huile sur contreplaqué bois

longueur 120 - largeur 120

Il est où mon Pola?  

le portrait représente Monsieur Frédéric LENOIR

Peinture à l'huile d'une fraiseuse ECR Equipements François GILBERT peintre

Peinture à l'huile sur toile

longueur 160 - largeur 160

Fraiseuse ECR Equipements

Peinture à l'huile sur panneau  de François GILBERT radio Calypso de marque Schneider Radio - ou tuner d'après la guerre 1939-45

Peinture à l'huile sur panneau de contreplaqué, longueur 146 - largeur 106

Radio Calypso de marque Schneider 

Peinture à l'huile sur panneau de contreplaqué, longueur 146 - largeur 114

Caméra L.D.8, LEVEQUE 

Hommage aux machines et aux objets technologiques  du quotidien

 

Le concept utilisé, "le passé en transition" m'oblige à réfléchir l'objet dans un espace-temps. Ma peinture tente de  rendre hommage à l'industrie et aux objets techniques et technologiques d'hier et d'aujourd'hui.

 

La machine est dans nos vies …La machine à café, la radio, la fraiseuse, la caméra, la voiture, le vélo, l'ascenseur, l'ordinateur, la perceuse, les moteurs, les fusées, les robots , ..... La Machine est un des éléments structurant principal de toute société car autour d’elle se construit notre relation aux autres et au monde.

 

Ma technique de peinture, la composition, le jeu des couleurs, doivent permettre au spectateur de comprendre l'objet dans cet espace-temps. Dès la première rencontre avec l’œuvre, j’invite le spectateur à percevoir que la machine est le témoin d’une époque mais également l’instrument  du changement.

 

C'est le temps des évolutions technologiques, de l'évolution des compétences, de l'innovation, du recyclage, du design, des découvertes. Destinés à une disparition physique irrémédiable les objets techniques se succèdent et se remplacent  au fil du temps. L’analyse des usages et des besoins les dessinent, le progrès technique et technologique les façonnent, les conçoivent, les fabriquent, et les font disparaitre.

 

Souhaitant  montrer, la nature corrosive du temps, j’ai fait le choix de rogner discrètement la représentation de l’objet avec  la peinture du fond de tableau.

 

Ainsi l’objet se déconstruit, laissant apparaitre l’impact du temps sur sa condition d’objet non durable.

..